Le guide de votre bien-être à domicile

Relaxation

La méthode Jacobson : Contractez, Lâchez, Déstressez !

yoga

© Vision Images

Mise au point par le médecin américain Edmund Jacobson dans les années 30, c’est une méthode de relaxation basée sur la décontraction musculaire.
  1. En quoi consiste la méthode Jacobson?
  2. A qui s’adresse cette méthode ?

Les travaux de Jacobson cherchaient à expliquer les bases physiologiques des émotions. Au cours de ses recherches, il observa que les émotions et les activités mentales les plus insignifiantes engendraient des modifications des tracés myographiques (enregistrement des tensions musculaires) démontrant ainsi la présence d’un signal électrique vers les muscles. En poursuivant ses expériences, il constata qu’une profonde décontraction musculaire était incompatible avec l’activation émotionnelle. Il s’attacha donc à aider ses patients à atteindre un stade de relâchement complet de l’activité nerveuse musculaire afin d’éviter l’activation émotionnelle.

En quoi consiste la méthode Jacobson?

La méthode Jacobson est une technique de relaxation qui se veut purement physiologique (par opposition à la psychanalyse). La thérapie se déroule en trois temps :

    - La relaxation progressive : phase durant laquelle vous apprenez à observer, sentir et reconnaître le phénomène de la contraction musculaire. Cette prise de conscience se fait par le biais d’exercices physiques qui alternent avec des temps de repos. Ces exercices se pratiquent en position allongée. Votre attention doit se porter sur la sensation de tension de chaque muscle. Les premiers exercices se focalisent sur la main, puis le bras, et ainsi de suite (membres supérieurs, inférieurs, tronc) jusqu’à la tête. - La relaxation différentielle : c’est la phase d’apprentissage du relâchement de certains muscles alors que d’autres sont en activité. Durant cette étape, vous apprenez à optimiser vos mouvements, c'est-à-dire à contracter le moins de muscles possible pour exécuter un geste et à relâcher ceux qui ne sont pas nécessaire à sa réalisation. - La relaxation en situation : cette troisième phase est la mise en pratique des deux précédentes appliquée aux actes de la vie quotidienne. Ainsi, vous devez rechercher dans les actes courants, les tensions musculaires liées aux émotions qui vous rongent et tenter ensuite de les réduire.

Cette thérapie est longue (un an minimum) et implique beaucoup d’investissement de votre part : vous devez vous astreindre à trois séances hebdomadaires en cabinet auxquelles il faut ajouter une heure quotidienne d’entraînement personnel.

A qui s’adresse cette méthode ?

A ceux qui sont sujets à de graves crises d’anxiétés ou de phobies pour les cas les plus lourds. Mais aussi à tous ceux qui sont entravés dans leur vie quotidienne par des angoisses, des peurs, du stress qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs (professionnels, personnels, sportifs…) et qui aimeraient reprendre le contrôle de leur vie.

Outre les séances en cabinet où le thérapeute sera à même de vous guider efficacement afin que vous puissiez acquérir les bases essentielles de cette méthode, le travail personnel est primordial pour progresser et avancer.